20, November 2017

Tous situés à Nongo dans la commune de Ratoma, le centre technique sportif et de l’hôtel d’hébergement des équipes nationales de Football, sont abandonnés à eux même. Les travaux de ces projets financés par la FIFA, sont aux arrêts. Une équipe des journalistes sportifs a fait un tour sur les lieux pour constater l’évolution des travaux ce jeudi matin 19 octobre 2017.

Les travaux de construction démarrés en 2004 et inaugurés en 2013, le centre technique sportif de Nongo composé de cinq bâtiments, qui abritent de réfectoires, de salle de conférence, de pool technique, de dortoirs et de bureau pour le directeur technique, est loin d’être opérationnel. A l’intérieur de la cour, les herbes règnent sur le terrain, dans les bureaux et chambres, se sont des termites qui rongent les meubles. Interrogé par les journalistes, Mamady CONDE (Gaillard), responsable du centre confirme cet état de fait.

« C’est un centre abandonné à lui-même, les délégués même de la FIFA qui sont passés ici, ils ont quitté avec un désespoir compte tenu de tout ce qu’ils ont entrain de faire comme financement pour ce centre, ils pensaient trouver un centre technique digne de nom. J’ai eu la chance de visiter le centre technique de Salif KEITA au Mali et celui de Laurent Pokou en Cote d’Ivoire. Mais je vous dis, ce sont les centres dignes de nom. Nous aussi, pourquoi on ne peut pas faire comme eux surtout qu’on a commencé avant ceux-ci. Ce pays-là, les profiteurs sont plus écoutés et mieux placés que les spécialistes».

Les travaux d’entretien du centre technique de Nongo et ceux de la construction de l’hôtel d’hébergement des équipes nationales, qui est bâtit sur une superficie de plus de 500mètres carrés, pour 28 chambres avec une capacité d’accueil de 50 personnes, sont aux arrêts. Ibrahima Condé, aussi gérant du centre.

« En ce qui concerne l’entretien du centre technique de Nongo, on n’a pas un budget approprié pour ça. Mais depuis l’arrivée de Mamadou Antonio SOUARE à la tête de la fédération guinéenne de football, il a commencé à poser des actes, mais ces actes ont été bloqués par la FIFA avec l’arrivée en Guinée au mois d’Aout dernier de la secrétaire générale Fatima SAMOURA, qui avait demandé au président de la féguifoot, d’arrêter de financer le centre technique, que c’est un centre qui appartient à la fédération internationale de football association et pas à la Guinée et les fonds qui sont alloués pour le centre et l’hôtel, qu’ils n’ont pas vu les traces ».

Le seul fait d’espoir du centre technique et sportif de Nongo, est son terrain à gazon synthétique. A rappeler que la fédération internationale de football association avait investit dans le cadre du projet Goal, plus d’un million de dollars américain.

Partager cet Article

Commentaires

commentaires

Mohamed Lamine KABA

Journaliste Sportif |

Tél : (00224) 628 22 93 61