11, December 2017

Comme ses stats ne l’indiquent pas, François Kamano doit apprendre à jouer davantage en première intention avec ses coéquipiers.

On demande parfois à certains joueurs de se montrer plus souvent décisifs. Avec François Kamano, c’est l’inverse : auteur de quatre passes décisives en six journées de Ligue 1, l’ailier des Girondins de Bordeaux sait forcer la décision dans la zone de vérité. Mais cette stat agit également comme un trompe-l’œil, le joueur de 21 ans étant parfois trop individualiste.

« Le coach me le dit souvent : il n’y a pas que les statistiques »

Kamano en est d’ailleurs bien conscient et promet, dans L’Équipe, de s’améliorer.

« Le coach me le dit souvent : il n’y a pas que les statistiques. Il faut que je mette de la variété pour mettre mon adversaire en difficulté : faire la passe quand il le faut, me projeter, faire les bons appels, rentrer vers l’intérieur… Ça se travaille. Il ne faut pas non plus oublier que je suis arrivé à Bastia à dix-sept ans et demi. C’était un football différent de celui que j’avais connu en Guinée. Là-bas, je percutais à chaque fois alors qu’ici, vouloir y aller seul peut nuire à l’équipe. Je continue de me former. »

En attendant, Jocelyn Gourvennec ne cracherait sans doute pas sur une passe décisive supplémentaire ce soir contre Guingamp…

Partager cet Article

Commentaires

commentaires

Mr SANO Abdoulaye

Chef du bureau GDF Guinée |
Tel : (00224) 664 07 57 54