Syli national : Naby Keita est t-il apte ou victime du syndrome Drogba?

Convoqué dans le groupe des joueurs de Liverpool qui devraient faire le déplacement à Naples pour le compte de la 2e journée de la ligue des champions européens. C’est dans le onze de départ que le joueur du Syli avait débuté la rencontre de ce second match de la poule C (Napoli 1-0 Liverpool) avant de se blesser juste après les 15′ premières minutes de la partie.

Image associée

En effet, Keita était sorti sur civière et hospitalisé cette même nuit dans un hôpital de la ville italienne pour contusion au dos. Mais contre toute attente et sous la foi de la diagnostique des  médecins napolitains, le joueur guinéen est déclaré le lendemain matin apte pour la suite des prochaines rencontres des Reds par les médecins de son club.

Cet état de fait n’est pas sans précédent dans l’histoire du football. L’international ivoirien Didier Drogba, lors de sa dernière saison avec le club français Olympique de Marseille, avait été victime du même scénario lors d’un match de ligue 1 contre l’AS Monaco perdu 1 but à 0.

Voici le rappel du syndrome Drogba-2004 :

Lui aussi sortie sur la civière comme Naby Keita. Le club marseillais avait déclaré, sous foi de la diagnostique des médecins monégasques : « Drogba s’est abîmé certains muscles abdominaux. Il souffre d’une contusion à la hanche gauche, à la suite d’une collision avec Julien Rodriguez à la 87e minute (le 10 mai au stade Louis II). Il ne rejouera pas avant la finale de Coupe UEFA (19 mai  à Göteborg en Suède contre les espagnols du Valence FC). Au départ, on a eu peur, mais finalement, il n’y a rien d’osseux, rien de très, très grave ».

En conséquence de cette naïveté des médecins marseillais, Didier Drogba qui avait plané sur toute la saison 2003/2004 abordera logiquement la finale diminué à la suite de cette blessure à la hanche contre Monaco.

Fantomatique et inexistant lors de cette finale, voici à peu près ce que Didier Drogba dira dans son livre biographique « Didier Drogba, C’était pas gagné » : « Bête que je suis, je me suis juste contenté des propos des médecins de Monaco et je me suis forcé à croire que ça finira par aller rapidement avant la finale. Mais le jour de la finale, j’avais des maux de tête et parfois des vertiges. Ce n’était pas Monaco, qui est censé protéger son joueur qui m’a blessé, qui devrait dire comment j’allais ». A ainsi parlé la star ivoirienne dans une narration pleine de regret.

Il serait donc très naïf de la part de Liverpool de se contenter des propos des médecins de Naples. Surtout que c’est pas la première fois que le N°8 se blesse à cet endroit du dos. La saison dernière, il s’était aussi blessé encore au dos avec RB Leipzig.

A bon entendeur salut!

Partager cet Article

Commentaires

commentaires

Share
Mr SANO Abdoulaye

Chef du bureau GDF Guinée | Tel : (00224) 664 07 57 54

Facebook