ibrahima-blasco-barry-feguifoot

Audit à la feguifoot : Blasco et Morthon retrouvent une liberté provisoire.

Cités dans l’affaire de la malversation financière du rapport d’audit à la Fédération Guinéenne de Football, Ibrahima Blasco Barry et Morthon Soumah ont ce vendredi bénéficié d’une liberté provisoire.

Accusés d’un détournement d’argent pendant leurs passages à la commande de la feguifoot de 2013 à 2015, Salif CAMARA super V, ancien président de l’instance dirigeante du football guinéen, Ibrahima Blasco BARRY, l’ex secrétaire de ladite institution et Morthon SOUMAN, l’ancien financier ont été convoqués par la direction de la police judiciaire, (DPJ).

A cette occasion, Blasco et Morthon ont répondu à la convocation. Depuis lors, c’est-à dire au mois de novembre dernier, les deux étaient détenus à la maison centrale de Kaloum où ils ont fait plus d’un mois en détention. Et c’est ce vendredi, 29 décembre 2017, que les deux accusés ont bénéficié une liberté temporaire.

Quant à leur troisième Super V, il est toujours hors de la Guinée.

Partager cet Article

Commentaires

commentaires

Share
Mohamed Lamine KABA

Journaliste Sportif | Tél : (00224) 628 22 93 61

Facebook