Élimination prématurée de la Guinée au mondiale U20 à qui la faute, l’entraineur ou les joueurs ?

Engagé à la 11e édition de la coupe du monde U20 Corée du Sud 2017, l’aventure s’est arrêtée pour le Syli junior de Guinée ce vendredi 26 mai après sa défaite de 5-0 face à l’Argentine. Logée dans le groupe A avec le pays hôte la Corée du Sud, l’Angleterre et l’Argentine, la Guinée a tout fait sauf l’essentiel. En trois rencontres, les poulains de Mandjou DIALLO ont enregistré deux défaites plus un nul avec 9 buts encaissés contre un seul inscrit. Un résultat qui a éliminé les U20 de la Guinée dés le premier tour de la compétition.
Et pour tant, cette formation guinéenne a fait un stage bloqué de dix 10) jours au Maroc sans compter les matches amicaux disputés à Conakry. La question que l’on se pose, est ce que les leçons données par le maître à ses élèves ont été bien dispensées et si elles ont été bien expliquées, est ce que les apprenants les ont bien assimilées?
Autre question aussi que l’on se pose, est ce que Mandjou était à la hauteur de conduire cette équipe du syli junior à la coupe du monde, voyant ses carences lors de la coupe d’Afrique dernière en Zambie ? On se demande aussi, est ce que la sélection guinéenne qui est partie en Corée, tous les joueurs qui la composaient méritaient-ils d’être sélectionnés?
En tout cas, le débat reste ouvert pour situer la responsabilité à tous les niveaux concernant ce débâcle de la Guinée au mondial Corée-U20, pour éviter à notre pays une autre humiliation à la coupe du monde cadette prévue en Inde au mois d’octobre 2017.
A signaler que contrairement au syli junior, l’équipe Zambienne a fait deux victoires en deux sorties et le Sénégal aussi a enregistré une victoire contre une défaite. Ce sont les équipes qui ne sont pas venues en Corée pour faire le tourisme ou réaliser une promenade de santé.

Partager cet Article

Commentaires

commentaires

Share
Mohamed Lamine KABA

Journaliste Sportif | Tél : (00224) 628 22 93 61

Facebook