feguifoot-frondeur

FEGUIFOOT : Les frondeurs saisissent la CAF et la FIFA !

Conakry – La crise qui secoue la Fédération Guinéenne de Football depuis plus d’un mois et qui s’est aggravée dans ces derniers jours, est loin d’être réglée entre les 11 membres du bureau exécutif et le Président Salif Super V CAMARA, qui a limogé le vendredi dernier son Secrétaire Général (Ibrahima Blasco BARRY) qui a eu le soutien des frondeurs, qui ont non seulement décidé qu’il ne reconnaissent plus Salif en tant que Président de la FEGUIFOOT et ils ont aussi suspendu les activités officielles liées au Football.

Conscient des conséquences qui guettent le foot guinéen au cas où la crise persisterait, les 11 membres du bureau exécutif ont adressé une lettre à la CAF et à la FIFA, dont nous possédons une copie, pour que ces instances sportives internationales interviennent entre eux et leur Président.

Dans cette lettre, ils ont mentionné quelques erreurs commises par le Président (Salif CAMARA), depuis l’installation de leur nouveau bureau il y’a de cela un peu plus de 7 mois.

L’irrégularité notoire des réunions du comité exécutif due aux séjours prolongés et permanents à l’extérieur du pays (02 réunions seulement sur 16 prévues ont été tenues en huit mois), l’attribution de gré à gré, sur fond de corruption, sans aucune forme de consultation des membres de l’exécutif et d’avis d’appel d’offres, des contrats d’architecture et d’entreprise des projets GOAL2 et GOAL3 de la FIFA pour la construction par les mêmes entreprises curieusement, du siège de la Fédération et de l’hôtel des équipes nationales et ce, en violation des règles, principes et directives de la FIFA en la matière. Les démarches solitaires et la conclusion unilatérale des contrats de sponsors, la gestion opaque des ressources financières de la Fédération, pouvait-on lire sur la lettre.

Les mêmes personnes et à travers la même lettre, précisent qu’ils avaient déjà demandé une rencontre avec (Salif) le 22 mars dernier, au cours de laquelle, les précisions pourraient être données concernant les manquements constatés au sein de leur institution. Comme réponse à leur demande, le Président CAMARA Salif Super V aurait demandé à ses collaborateurs de lui donner le temps de préparer le match Guinée-Malawi qui était prévu, les 25 et 29 à Conakry et Blantyre, dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2017 après lequel, la demande serait acceptée, une promesse qui est restée non concrétisée et ce non concrétisation qui a poussé les 11 membres de passer à la vitesse supérieure, en adressant une lettre à la CAF et à la FIFA.

A faire à suivre !

Partager cet Article

Commentaires

commentaires

Share
Mohamed Lamine KABA

Journaliste Sportif | Tél : (00224) 628 22 93 61

Facebook