lgfp-guinee

Guinée: En faillite, AS Kaloum  n’a même plus les moyens de payer ses joueurs et leurs encadreurs.

Cela n’a été un secret pour personne que cette année l’AS Kaloum a eu assez de difficulté pour terminer la saison. La passion du foot avait même conduit certains jusqu’à indexer le rival Horoya AC comme l’instigateur de ce que vit le Gbingbin-so.  Au-delà de toutes ces accusations, ce qui se passe actuellement dans le club de Kaloum est très grave et très honteux pour l’avenir de notre football et de notre championnat Ligue 1 Pro.

En effet, le Ministère des Sports, le Comité de Normalisation du Football Guinéen et la Ligue Guinéenne de Football Professionnel doivent se saisir  de cette affaire des salaires et primes impayés que les joueurs et leurs encadreurs réclament  depuis la fin du championnat au Gestionnaire-comptable du club du Prési  Bouba Dinah Sampil.

L’ingérence ne signifie pas l’indifférence. Ce qui se passe à Kaloum impose une intervention extérieure pour résoudre le problème avant que la situation ne devient contagieuse dans les autres clubs. Le groupe des Vert et Jaune du stade de la Mission a été Champion de Guinée en 2014 et vainqueur de la Coupe nationale en 2015.

Entre l’intervalle des deux dernières saisons, ce club a presque utilisé six entraineurs, à majorité expatriés, en douze mois. L’AS Kaloum Star doit être audité pour mauvaise gestion financière et dépenses extravagantes. C’est pourquoi, Il faut passer par la vitesse supérieure  pour  éradiquer les mauvaises habitudes qui commencent à fleurir au sein de cette équipe mythique et légendaire qui a produit des joueurs tels qu’Aboubacar Titi Camara et Morlaye Soumah Colovatti.

Le club du Président Bouba Sampil est entrain de décrédibiliser la santé financière des clubs guinéens évoluant sous la houlette de la Ligue Guinéenne du Football Professionnel. Aussi, de donner une très mauvaise image de notre football local à l’extérieur. Pourtant, l’objectif même de la création de la LGFP c’est de rendre notre football local crédible et vendable à l’étranger.

Enfin, l’ASK doit être contraint à un travail interne de réorganisation administrative et comptable s’appuyant notamment sur une maîtrise de ses dépenses, afin de présenter une situation financière propre. C’est pourquoi, une déclaration du chargé de surveillance des comptes des clubs de football professionnels en Guinée est attendue dans ses jour-ci  pour plus d’éclaircissement dans cette affaire de « salaires et primes impayés ». Il est temps de réagir avant que le mal ne se repend un peu partout.  Sinon, l’effort fourni pour la création de la LGFP sera toujours promis mais jamais récompensé.

Partager cet Article

Commentaires

commentaires

Share
Mr SANO Abdoulaye

Chef du bureau GDF Guinée | Mr SANO est un analyste-sportif contribuant pour l'intérêt national. Tel : (00224) 621 10 44 42

Facebook