sadou-diakite

Guinée : la fédération guinéenne de football et la Ligue, décident à ne pas limiter le nombre de joueurs étrangers dans les clubs de ligue 1 et 2, Thierno Saidou Diakité, s’oppose.

A travers un courrier en début de cette semaine, la ligue guinéenne de football professionnel en commun accord avec la fédération guinéenne de football, a informé les responsables des clubs engagés au championnat de ligue 1 et 2, le public sportif et la presse, que désormais, le nombre des joueurs étrangers n’est pas limité. C’est-à-dire, les présidents des clubs peuvent utiliser autant de nombre de joueurs étrangers comme ils veulent dans leurs équipes respectives. Cette décision de ces deux instances du football guinéen ne pas partagée par Thierno Saidou Diakité, consultant et analyste sportif. Il a fait cette annonce lors d’un entretien qu’il a accordé à notre rédaction.
« Moi, je ne partage pas cette décision. Pourquoi, vous savez le championnat de ligue professionnelle de ligue 1, ligue 2 et même nationale et amateur, c’est le vivier de nos équipes nationales, alors si on ne limite pas le nombre d’étrangers qui peuvent prêter leurs services aux différents clubs du pays, ce sont les joueurs locaux qui vont être pénalisés. Parce que ces expatriés-là, ils vont jouer dans leurs équipes nationales respectives. Alors que nous, on a besoin de suivre l’évolution des joueurs locaux, pour renforcer l’équipe nationale locale qui participe au CHAN, et il y a aussi les autres catégories, les juniors, les espoirs qui évoluent dans certains clubs. Donc moi je pense que c’est peut être une décision qui va être revue à court terme », déplore Thierno Saidou Diakité.

Cette décision de la ligue et la fédération guinéenne de football a aussi une conséquence financière sur le football guinéen, selon M. Diakité.
« Il y aura un manque à gagner pour les joueurs locaux. Parce que les primes, les salaires et tout, seront orientés vers les joueurs étrangers qui vont faire l’objet des contrats pour nos clubs respectifs. C’est vrai, il y aura un manque à gagner sur le plan économique», a conclut Thierno Saidou Diakité.

Partager cet Article

Commentaires

commentaires

Share
Mohamed Lamine KABA

Journaliste Sportif | Tél : (00224) 628 22 93 61

Facebook