Mise à l’écart, prix augmenté… Ça sent le clash avec Kamano

Vainqueur de son match de Ligue 1 à Angers (1-2) mardi, Bordeaux s’était privé de son meilleur buteur François Kamano.

Mis à l’écart, l’ailier des Girondins n’a pas du tout apprécié, raconte L’Equipe. Le Guinéen, qui a appris la mauvaise nouvelle par l’intermédiaire de son coéquipier Youssouf Sabaly, aurait préféré que Ricardo le tienne informé. Finalement, Kamano a dû attendre une conversation téléphonique avec le manager pour obtenir des explications. Même si le joueur avait sûrement une petite idée. En effet, l’ancien Bastiais souhaite rejoindre l’AS Monaco qui ne parvient pas à s’entendre avec Bordeaux. De quoi affecter les performances du Bordelais, qui aurait fait l’objet d’une offre de 17 M€ de la part de Watford. Une rumeur démentie par Hugo Varela.

« C’est de la spéculation, personne de chez eux nous a contactés. Nous n’avons ni besoin ni envie de le vendre, encore moins à ce tarif-là, a prévenu le bras droit du patron Joe DaGrosa, qui a fixé un nouveau prix pour son ailier. S’il part, ce sera 30 millions d’euros minimum. Ce n’est pas une situation banale mais le coach fait son équipe et il faut accepter ses décisions. Les joueurs ont des sentiments, ce ne sont pas des machines. » Sans surprise, ce montant revu à la hausse provoque la colère du clan Kamano, avant sa probable mise à l’écart pour le match face à Dijon ce week-end.

Source : www.foot01.com

Partager cet Article

Commentaires

commentaires

Share
GDF Redaction

Toutes les dernières actualités sur le football guinéen, les dernières nouvelles de nos professionnels, le Syli National de Guinée et la Ligue 1

Facebook