razza-camara

Razza Camara : Ce n’est pas pour autant que je tire un trait sur la sélection. J’aimerais juste que ce soit mieux organisé

Derby – L’excellent ailier gauche guinéen, Abdoul Razagui Camara a accordé une longue interview au site sofoot pour parler de sa carrière mais aussi de sa réelle motivation pour le maillot rouge jaune vert de Guinée.

Dans les propos recueillis par ROMAIN DUCHÂTEAU, l’international guinéen de 25 ans, qui joue actuellement au Derby County sous la protection de Darren Bent, s’est livré en toute franchise par sur sa jeunesse en Guinée mais aussi sur ce qui l’empêche de retourner en sélection depuis le fiasco de la CAN2015.

ROMAIN DUCHÂTEAU : Tu es international guinéen depuis janvier 2012, après avoir connu les catégories de jeunes en équipe de France. Est-ce que tu as hésité au moment de faire ton choix ?

Razza CAMARA : J’ai joué avec les jeunes en équipe de France, fait une Coupe du monde (avec les U17 en 2007, ndlr) et je compte deux sélections en Espoirs. En fait, si j’ai opté pour la Guinée, c’est parce que mes grands-parents sont décédés. J’ai fait ce choix pour mon pays, en leur mémoire. C’est ceux qui m’ont éduqué en Guinée. Porter ce maillot, représenter le pays, je le fais pour eux. J’ai grandi dans la ville de Mamou jusqu’à mes neuf ans avant de venir en France pour rejoindre ma mère. J’ai quelques souvenirs de mon enfance là-bas. J’étais dans un petit village. C’était une jeunesse à l’africaine, dans la rue. C’était bien. J’ai commencé à jouer au foot là-bas et j’allais déjà vite. Je me faisais beaucoup courser parce que je commettais pas mal de bêtises (rires).

ROMAIN DUCHÂTEAU : Avec le « Sily National », tu as déjà participé à deux CAN en 2012 et 2015. Remporter un titre avec ton pays, ce serait la plus grande fierté pour toi ?

Razza CAMARA : Ce serait une grande fierté, quelque chose de génial. Mais j’ai dernièrement fait une pause pour être concentré sur le football en club. Puis j’ai parfois eu des expériences avec la Guinée où ce n’était pas trop ça en ce qui concerne l’organisation. C’était parfois très compliqué donc j’avais préféré me concentrer avec Angers. Je suis allé plusieurs fois en sélection et ça ne change pas. C’est toujours la même chose. Tu rentres, tu es épuisé, tu te blesses. Au final, tu n’es pas bon en club. Depuis que j’ai mis ça entre parenthèses, j’ai retrouvé un bon niveau et je pense avoir fait le bon choix. Ce n’est pas pour autant que je tire un trait sur la sélection. J’aimerais juste que ce soit mieux organisé.

Ainsi parle la révélation guinéenne et auteur du fameux but contre le Ghana en match de poule lors de la CAN2012.

Partager cet Article

Commentaires

commentaires

Share
Mr SANO Abdoulaye

Chef du bureau GDF Guinée | Mr SANO est un analyste-sportif contribuant pour l'intérêt national. Tel : (00224) 621 10 44 42

Facebook