Un jeune franco-guinéen de l’OGC Nice reconnait être l’auteur du vol dans le vestiaire!

Finalement, c’est une histoire dramatique qui liera désormais la vie du joueur franco-guinéen Lamine Diaby-Fadiga à son coéquipier danois Kasper Dolberg dont-il a volé la montre la semaine dernière dans le plus grand secret. D’après la marque, c’est une montre de luxe qui a une valeur estimée à 70.000 euros.

Kasper Dolberg
Kasper Dolberg Photo OGCN Médias

C’est une histoire qui remonte au lundi, 16 septembre, entre 16h – 16h45, dans le vestiaire des joueurs professionnels de l’OGC Nice (D1, France), lorsque le danois Kasper Dolberg s’est présenté en début d’après-midi du vendredi 20 septembre au commissariat Saint-Augustin pour une plainte contre X qui a été transmise à la Sûreté départementale pour désigner un service d’enquête. Selon les proches du joueurs.

Si jusqu’à présent, la montre reste pour l’instant introuvable. Les enquêtes ont déjà suspectés un jeune coéquipier du buteur danois. En effet d’après le quotidien L’Équipe, après l’analyse d’enregistrements vidéo du vestiaire du lundi 16 septembre 2019, c’est bien le jeune Français d’origine guinéenne Lamine Diaby-Fadiga   (18 ans, 6 apparitions en Ligue 1) qui a été identifié comme acteur et exécutant principal de l’infraction frauduleuse.

Après confirmation par les enquêteurs que le jeune attaquant passé pro il y a juste un an a bien reconnu les faits et a présenté ses excuses à Patrick Vieira ainsi qu’à Kasper Dolberg tout en s’engageant à rembourser le montant de la montre (70 000 euros) , le club lui a tout simplement mis à pied et luia convoqué avec ses avocats à un entretien préalable à une sanction, voire un licenciement pour faute grave précise l’AFP .

Selon Nice-matin qui a révélé l’affaire, Me Pierrick Antonetti et Me Loic Bensaid avocats de Lamine Diaby-Fadiga, refusent, à ce stade de l’enquête, de faire un lien entre la procédure disciplinaire et le vol de la montre et rappellent la présomption d’innocence dont doit bénéficier leur client.

Considéré il y a deux ans sous l’ère du technicien suisse Lucien Favré comme le plus grand espoir montant de L’OGC Nice, Lamine Diaby-Fadiga qui est déjà sous la déprime risque de voir l’ombre de ce larcin ternir le reste de sa carrière.

Quel drame pour une carrière qui avait pourtant si bien commencé!

La meilleure chose qu’on puisse lui souhaiter dans cette circonstance, est qu’on espère qu’il s’aura se montrer intelligent en quittant le club de lui-même le plus rapidement possible et rejoindre un autre championnat pour un nouveau départ. Si l’expression est acceptée, bien sûr!

A suivre!

Partager cet Article

Commentaires

commentaires

Share
GDF Redaction

Toutes les dernières actualités sur le football guinéen, les dernières nouvelles de nos professionnels, le Syli National de Guinée et la Ligue 1

Facebook